Andal & Pinal (A&P) aujourd’hui

A&P reste conforme à sa mission et augmente sa légitimité interne et externe :

  • A&P a conduit et mis en œuvre avec succès plusieurs actions dans la défense des droits des éleveurs et la défense de l’éducation pour tous ;
  • A&P a vu sa base sociale s’élargir, preuve de la pertinence et de l’utilité sociale de ses actions et de son mode de gouvernance ;
  • A&P a confirmé sa place de leader des organisations pastorales au Burkina Faso ;
  • A&P a acquis une expérience solide en pilotage et gestion des actions de développement d’une complexité moyenne à élever ;
  • A&P est crédible vis-à-vis des éleveurs, de l’Etat et des partenaires techniques et financiers : sa légitimité interne et externe est fortement établie ;
  • A&P s’est adaptée au processus de décentralisation ;
  • A&P a contribué à l’atténuation des conflits répétés dans les zones pastorales ;
  • A&P s’adapte aux évolutions institutionnelles nationales et sous régionales ;
  • A&P assure la représentation des intérêts des éleveurs en général dans des réseaux, réunions et autres cadres de concertation au niveau national et régional ;
  • au niveau, plus rapproché de ses membres, A&P joue un rôle de médiateur dans le règlement et la prévention des conflits, tel le règlement des litiges fonciers, la récupération des terrains de pâturage abusivement occupés par des agriculteurs, la réhabilitation des couloirs de passage etc.

Malgré ce tableau qui semble élogieux à l’égard d’A&P, des problèmes demeurent et les défis restent énormes. Ce qui a nécessité alors un diagnostic organisationnel et institutionnel.